Recherche fondamentale

Étude du champ d’action de sons eurythmiques sur Dasypyrum, la racine d’igname, la lentille d’eau et sur d’autres végétaux.

Arrière-plan

Le mouvement est le principe à l’origine de tout ce qui a pris forme et de chaque formation créatrice dans l’être humain et dans la nature. L’activité de notre penser  et de notre sentir aussi, nous les percevons comme mouvement dynamique intérieur qui se densifie en idées et en actions jusqu’à prendre forme physiquement. Le monde des sons fait également partie de cet univers de mouvement qui a donné naissance à la langue originelle : Les sons de la langue sont des êtres gestuels archétypes, aujourd’hui souvent en danger d’être figés en lettres mortes vidées de substance. L’eurythmie est  une voie artistique qui permet de redonner de la vie au monde des sens par une activité consciente.
Par la mise en œuvre concrète de ces lois archétypiques, l’Eurythmie cherche à établir une nouvelle relation de vie et de connaissance avec la nature, l’homme et le cosmos. Ce type de relations a montré sa grande efficacité en eurythmie-thérapie. Par elle, l’être humain peut entrer en résonnance avec les forces formatrices et les forces du mouvement agissant dans les plantes et les animaux, et trouver ainsi une nouvelle relation avec le champ créateur de formes, un domaine resté encore inexploré  par la science actuelle.